Skip to content

notes, master innovation by design

Less is more

par jean louis fréchin

Aujourd’hui, raz de marée de pensées, voire de prêt à penser de ce qu’est ou de ce que n’est pas le design
En France 3 ambassadeurs, musso l’imaginaire, pour armand, réinventer l’invention par un ingénieur, il réinvente la création du côté des ingénieurs et pour damien et marc giget.
L’expression d’une pensée du design française.

En France on a tendance à séparer l’utile et le beau.
Pendant la révolution industrielle, les grandes filatures du Nord étaient parfais des amateurs d’art mais ne mettaient pas les arts décoratifs dans les produits qui vendaient contrairement aux pays protestants comme la Belgique, la Hollande ou l’Allemagne.
Donc en France on a un contexte un peu particulier, pays a ne pas avoir de grands programme national de design.
On se plaint d’un déclin industriel mais on a une vraie difficulté à produire pour le grand public en France, a contrario on est fort en B2B de Areva, Thalès etc ..
mais elle a perdu les produits au grand public.
On a parmi les meilleures écoles de marketing du monde, essec, hec …

Un autre paradoxe on est le pays de l’art de vivre, le pays le plus visité au monde . Mais nos produits ne sont pas arts et culture. Car il y a une vraie séparation entre ce qui relève de l’art et de l’industrie.  Il y a une certaine difficulté à appréhender la production industrielle.

Design thinking.
Design à la française totalement irrigué par des conversations avec Hatchuel, Musso , Huyghes et Giget (les 4 mousquetaires français).

On va parler d’histoire et de différents exemples de design ayant impacté plus que des objets.
The thinking of the new Design

Une méthode commerciale pour vendre du design à des organisations, en ne leur faisant par peur.
Si ce n’est il ne faut pas confondre la création et la créativité. La création est un état et la créativité c’est une envie.
La créativité c’est la pression des gens pour exprimer leur talent dans les entreprises.
ex. Le tramway, un tramway une ville, chaque ville est différente et le tramway c’est pareil.
Le designer a fait du méta design avec le tramway. Si on avait bridé la créativité de Monsieur Deboise il n’y aurait jamais eu de tramway en France

Inventeur du mot Minitel , Roger Tallon – fiche wikipedia

Le design Thinking c’est d’abord une histoire de pensée du design mais le design c’est aussi une affaire de penseurs et de personnalités.

Dessiner une locomotive ou proposer un système de transport. cf. H. Dreyfus.
Le design, soi ton est cohérent partout, soit on n’y va pas.

Une des caractéristiques des designers, comme Charlotte Perriand, est que la plupart des designers élargit le champs proposé au départ.
Cette capacité à sortir de son champs d’origine. Le designer est souvent un traducteur, un médiateur qui aide à construire la transversalité. transformer une équipe pluridisciplinaire en équipe transdisciplinaire. Aujourd’hui on ne peut plus travailler tout seul.

Le design met les gens, les territoires et les organisations en mouvement.
Il a reproduit des univers terrestres, il y a très peu de science là dedans il y a beaucoup de bon sens.

Les designers sont des généralistes qui deviennent spécialistes des solutions qu’ils ont créer.
Il a créer un bouquin pour appréhender les choses à taille humaine , un environnement humain pour ses produits. Il a aidé à comprendre la différence entre rune prothèse et un produit. On va mesurer la main et on a une extension de vous même, alors qu’un produit permet d’être adopté par des personnes différentes.

contrairement à l’europe , aux etat unis, le design s’est fait pour vendre. Le premier produit de loewy est une machine Getesner, en rapport avec l’information.
Il a créé MAYA, Du Most Avant Garde Yet Acceptable, le plus avant garde que on peut offrir aux gens.
La notion du rêve collectif est important. Nos sociétés ont un vrai problème car elle mise tout suyrla consommation car la notion de rêve d’un produit a un peu disparu

l’électricité bouleverse les produits, et on ne peu plus continuer à faire les choses de la même façon.

fabless
du matériel à l’immatériel
de l’équipement simple, à la fabrication de masse, à l’offre , à la transformation et au désir.

avec le web, aplatissement du monde
ce modèle a impacté fortement les attentes d’émancipation des gens et des organisations classiques.
le monde est un monde de participation, on ne peut plus exclure les gens du dispositif qu eon leur propose. les gens ne peuvent plus être uniquement bon à payer, la question des foules
dépasser la forme, transformer, le web il est plastique, il est malléable.
la chaise avec la touche Undo.
Il y a cohabitation entre le marchand et le non marchand.
Nouvelle économie dans laquelle la valeur est dans l’usage des choses et pas dans l’élément technique qui la portait. Cette nouvelle économie est appelé l’économie du quartenaire, l’âge de l’accès. C’est aussi une sorte de nouveau monde industriel.

l’âge de l’accès, Jérémy Rifkin

Proposer à Parus une sorte de bauhaus du numérique, quelles sont les formes de cette économie de l’immatériel.
On ne sait jamais posé la question que le monde dans lequel on vit il n’est plus visible.

On peut dire de que ce monde a changé. Aujourd’hui ce qui tire c’est plutôt Google que GM, dans le monde de la communication
Or, cela se pense aussi. On ne peut pas subir cette complexité par défaut.

Proctor irrigue le monde entier, l’âge du marketing et du marché. On se retrouve bêta devant un linéiare de shampoing à ne savoir quo ichoisir.
l fabless, le productless, le full branding. des entreprises qui n’ont plus rien à dire que le cours en Bourse. Elle est aussi une boîte qui est dans l’innovation ouverte.
C’est une entreprise totalement non numérique, ils ont été assez innovant en ouvrant les fenêtres et en rentrant dans le monde de la conversation.

Comment on design un service …
exemple Nespresso. Chaque élément de la chaîne est designée, de la relation client à la forme de la capsule. Il y a une incarnation de la chaîne de service

Le contexte français.
On raisonne trop en quels sont les besoins.
Il y a les besoins primaires jusqu’au superflu. Raisonner en terme de besoin n’est pas vraiment la question, c’est plutôt quels sont les attentes.
la question est plutôt quels sont les désirs ou comment être préféré ?

Vendable
Faisable
Utilisable
Centré sur les clients
mais est ce que c’est distinctif, est ce que on n’est singulier avec cela ? Non
Il faut prendre un peu de risque et travailler autrement avec des designers.

On va faire un scénario, puis un test, puis on verra, puis un proto, puis un test avec des gens, puis une exp, puis le Resp Iphone a , Puis on mettra le DNA de la boite
Puis on est mort …

Design Industriel
le design de l’avoir
Objets : produits, possession, utilisation, besoins, matière,

Nouveau Design
Le design de l’être
Néo Objets : choses /services, usages /pratiques, expériences, désirs, situations, information, temps, échange
faire des objets adoptables.
le désir désir pulsionnel, objet transactionnel mais il y a aussi le désir transitionnel.

les méthodes
les scénarios, écrire ce que l’on va avoir. mais réducteur car pourquoi décrire avec du texte
Les storyboard , dessiner ce que l’on pourrait faire, un simulacre d’usage.

Au delà des ces méthodes :
Peut on faire es choses ici ?
Peut on encore rêver ici ?
Sait on encore rêver ?
Mais surtout, fait on rêver ?

toute chose doit être portée par le rêve.

Andrea Branzi : Vous les français vous êtes gothiques flamboyants.

Dans les méthodes, le design agile, le design doing
On ne fait pas des services et du logiciel comme on fait des crèmes de beauté, le Minitel ou le TGV
Le designer va donner à voir et non pas donner à lire, c’est la colle des projets, il vaut mieux les solliciter au début du projet.
Roger Tallon est appelé par le directeur de la Sncf car ils ont un problème de rideau
il a fait les rideaux mais il a aussi fait la voiture.
La maquette a remplacé sur tous les plans les spécifications.
En tant que designer, vous devez apprendre à buter la femmes du patron.
Il est parti d’un détail et est remonté dans la conception.

Situations
temps, espace, personne, événement, relation
Un service c’est issu d’un endroit où on habite. Etre de quelque part. De la culture de l’utilité des choses et du confort
dans les outils que le designer peut proposer des représentations en 2D ou 3D.

réécrire le cahier des charges, icôniser des fonctions
mélanger ce qu’on écrit avec ce que on va faire.

L’agilité a des vertus.
Prototyper, le numérique ramène vers la matière

lien amazon

————————

nodesign.net
design numérique, produits et services contemporains et se terminant souvent par des interfaces. Hors des médias classiques. Donc c’est les machines d’aujourd’hui, des applications pour mieux vivre la vie, pour regarder la tv autrement.
Design éditorial aussi pour les entreprises en aidant les entreprises  parler d’elles. On appartient à une même collectivité et compréhension du métier de l’entreprise et on l’incarne dans des dispositif muséographique pour parler d’une de ses finalités.
Egalement enseignant à l’ensci. aider l’école à passer à un monde contemporain avec le numérique qui a toujours besoin de choses.
Le numérique n’a pas d’échelle.
avant on disait le design c’est l’échelle 1. on est dans des échelles de situation.
La valeur n’est pas directement dans l’objet. Les objets deviennent un peu des systèmes et ne sont plus solitaires.


Dessein
le design c’est donner aux formes un dessein et un dessin.


Conception / Modélisation / Production
côté conception : industrie, nouvelle industrie et au delà l’art.
Conception innovante. transformer des choses connues en quelque chose de tout à faire nouveau.

Stratégie        Visions, Objectifs
Situations         (Contexte, Information, Fonction, Valeurs)
Interactions        (Relations)
Représentation    (Perception, Interface, Objets, Identité, Culture)
Produits/services    (Voir, désirer, pratiquer)

un designer, il jette sa pierre a loin et il dit je vais aller là.
Le design amène une synthèse créative.
1+1=3

dans les entreprises,

l’innovation est dans le couple Techno/design
offrir une vision claire du produit et de sa représentation
Un designer il va vivre avec les gens, il ouvre les oreilles dans un magasin, écoute/regarde et on se méfie de tous les présupposés. Il faut laisser traîner les yeux et les oreilles ouverts, comme un aspirateur à humanité.

UK . Découvrir, Définir, Designer, , Délivrer
méthode double diamond; on ouvre-on ferme et on ouvre et referme.

FR . Explorer, Positionner, Designer, Produire, Evaluer

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :